Synopsis

D’après la définition, un cycle est une série de phénomènes se renouvelant à une certaine fréquence et dans un ordre déterminé.

Connue pour sa capacité à survivre au dessèchement, la Rose de Jéricho est une plante sacrée, symbole de la résurrection. Originaire du désert de Chihuahua (Mexique), elle est le thème central du projet artistique « Rose de Jéricho », initié par le « Birth O Rebirth Cycle » (2009) dont le déclencheur fût la naissance du fils de Bruno Leyval.

Birth O Rebirth Cycle

Conçu comme un « Gesamtkunstwerk » ou « Œuvre d’art totale » (Concept esthétique issu du romantisme allemand), le projet « Rose de Jéricho » s’articule autour de deux histoires apparemment indépendantes où s’enchevêtrent quatre personnages principaux occupants le récit selon une organisation complexe.

Rose de Jéricho - Organigramme

La première histoire repose sur l’enseignement et la transition d’un chaman à son disciple lors d’une cérémonie de transmigration au pied de la chaine Himalayenne.

La seconde histoire, qui se déroule dans une usine d’armement française, met en scène Phoenix et Vlasta, un couple d’ouvriers spécialisés dans l’assemblage répétitif d’armes de poing, qui peine à concevoir leur premier enfant.

La rose de Jéricho est le lien entre ces deux histoires et elle va favoriser les connexions entre des personnages qui n’ont apparemment rien à voir.

REDEMPT, composé de quatre chants allégoriques, constitue l’épilogue du Projet.